Fondation
Article mis en ligne le 19 avril 2011
dernière modification le 26 février 2013

par webmaster
logo imprimer

Niouc : planer entre plaine et montagne

Niouc, ce beau petit village accroché à la montagne, véritable balcon, est le passage obligé pour entrer dans le Val d’Anniviers. Les gardiens de ce passage, souvent des montagnards qui n’ont pas voulu descendre jusqu’en plaine et risquer de se mouiller dans les débordements du fleuve ou des citadins qui n’ont pas souhaité gravir les sommets, ont comme ambition de développer ce petit coin de paradis. Ils ont décidé de trouver le juste milieu, un lieu idéal entre plaine et montage, entre la poire de la plaine et le fromage d’alpage.

 

Des idées et des hommes

Été 1983.

Et soudain germe l’idée de créer une société de développement à Niouc. Derrière une idée, il y a souvent un homme ou une femme ou, comme c’est le cas, un groupe de personnes qui, dans le prolongement d’une sortie de la cagnotte et à défaut de refaire le monde, décide de développer ce coin du Vieux-Pays.

 

Il faut battre le fer quand il est chaud mais de l’idée à l’acte comme dit le notaire il y a plus d’une minute et mieux vaut avancer par étapes pour donner le tour se défend le cycliste. Enfin bref, ce petit groupe s’attèle au problème, réfléchit aux projets à entreprendre, élabore des statuts et décide de demander leur avis aux habitants de Niouc sur l’utilité de fonder une telle société.

 

Un courrier d’information est donc envoyé à tous les Nioucatis et la date pour la première assemblée consultative est fixée au 18 novembre 1983.

Participation record pour ce petit coin de terre, avec pas moins de 35 personnes, qui répondent présentes.

Tous les milieux, diverses droites, diverses gauches et avec plusieurs tendances tiennent à faire entendre leur voix lors de cette soirée d’information.

 

La poursuite de l’idée 

Tel un Rastignac à l’assaut du hameau et sans drapeau l’animateur d’un soir chauffe la salle et en qualité de porte-parole du groupe initiateur présente différents projets de base tel que l’aide au conseiller communal pour différents travaux, l’aménagement d’une place de jeux, l’ouverture du chemin des sources et l’organisation de la fête au village. Le but de cette société vise à développer des liens amicaux, la devise étant « Union et Progrès ». De nombreux points sont discutés et après quelques modifications apportées aux statuts on arrive finalement à un consensus. L’assemblée sans être constitutive n’en est pas moins constructive car rendez-vous est pris en janvier 1984.

 

La fondation officielle de la société avec l’approbation des statuts a lieu le 14 janvier 1984 et celle-ci adopte le nom officiel de « la société de développement et amicale de Niouc » (SDAN). Lors de cette soirée, la participation faiblit, 17 personnes sont présentes et 6 sont excusées.


Contact



Amicale de Niouc
Case postale
CH-3960 Niouc

Nous contacter




pucePlan du site puceEspace rédacteurs puce

RSS

2003-2017 © Amicale de Niouc - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Webmaster / Hébergeur : Rémy Bernard